• Anonyme

    je connaissais cette belle réplique de Robert Surcouf , relatée dans les récits de Louis Garneray

  • J'aime bien la fin de la présentation " chacun ce bat pour ce qui lui manque " ;-)

  • Dors bien, te prends pas la tete

  • malheureusement tout changement se passe par le sang car l homme est ainsi